Présentation

Roland Giuseppelli, photographe français né à Ajaccio en 1972. Attiré par le dessin dès son
plus jeune âge, il a le goût pour les arts graphiques en général s’en servant comme d’un prisme lui permettant d’avoir sur le monde un regard curieux et interrogé.

Après des études universitaires en arts plastiques et arts appliqués à l’université de Corse de Corté qui se conclurent par une licence, la photographie longtemps repoussée s’est imposée à lui de manière évidente depuis 2011, changeant son regard sur ce qui l’entoure. Dans son travail, macro et micro se confondant, visent une forme d’unicité visuelle.

Sa thématique principale, portant sur l’eau en tant que matière l’amène vers une recherche sur ses différences de niveaux de textures et de densités, au travers de son rapport à la lumière, sur le questionnement de la fixité du temps, par l’arrêt sur image, l’éclatement, l’agrégation et la désagrégation.

La photographie lui permet de rendre perceptible des phénomènes infimes, qui présente son travail comme une association de réalité et de symbolisme, qui donne l’impression que le temps est suspendu. Chaque image est un intervalle ou la matière se fige, se sculpte librement ou légèrement contrainte. Dans ce contexte, la réflexion du spectateur est amenée à une rencontre avec la matière et le temps.

Pour lui, la photographie, toujours dans une démarche prospective et introspective, est un médium pour comprendre le monde dans lequel il vit, et constamment repousser les limites de ses interrogations.

Top